BLOG

Créer un calendrier éditorial efficace pour ses réseaux sociaux en 6 étapes

Pourquoi utiliser un calendrier éditorial est indispensable ?


Indépendant en train de préparer son calendrier éditorial pour être plus régulier et efficace sur les réseaux sociaux

Préparer sa communication digitale grâce à un planning éditorial tient en 4 principaux avantages :

  • régularité : tout est programmé, pas d’oubli, pas de pression, pas de stress !

  • cohérence : vous aurez une vraie stratégie de communication cohérente avec vos objectifs

  • gain de temps : créez toutes vos publications pour le mois à venir en une après-midi !

  • libération de charge mentale : finis les “qu’est-ce que je vais poster aujourd’hui” !






6 étapes pour créer un planning éditorial efficace


Avant de se lancer dans la création et la publication de posts, il est indispensable de mettre par écrit vos objectifs, vos cibles, vos choix de réseaux sociaux et la fréquence de publication.


Infographie des 6 étapes pour créer un calendrier éditorial et gagner du temps sur la création de contenu de ses réseaux sociaux

1- Définir vos objectifs et votre stratégie éditoriale


Quel est l’objectif à atteindre dans votre stratégie de communication ?

La base de toute action : être au clair avec ses objectifs !

Une bonne stratégie doit être clairement établie : voulez-vous élargir votre audience ? Asseoir votre expertise ? Développer votre liste pour votre newsletter ? Fidéliser vos clients ?


À quelle fréquence allez-vous diffuser vos contenus ?

On le sait, le temps est le principal problème de toute entreprise.

Créer 12 publications par semaine sur 4 réseaux sociaux et que tout ça entre dans votre planning, ça fait peur !

C’est là où le calendrier éditorial va vous sauver.

Privilégiez du contenu de qualité et des posts réguliers plutôt que de la quantité : le contenu est roi !


Quelles thématiques allez-vous aborder ?

Vos publications doivent servir votre business mais avant tout aider votre client idéal à régler ses problèmes.

Il convient donc d’aborder des thématiques dans votre domaine d’expertise uniquement, sur lesquelles vous êtes à l’aise et avec votre propre façon de parler: cela composera votre ligne éditoriale.

Il faut varier les thématiques pour ne pas lasser le lecteur, mais ne pas partir dans tous les sens pour ne pas le perdre non plus !

On vous partage notre petit secret en étape n°3 : les catégories qui vous aideront à classifier vos publications 👇.



2- Connaître son client idéal et choisir les réseaux sociaux pertinents


Le persona, ou client idéal : étape essentielle pour votre stratégie de communication

Connaître sa cible est indispensable pour avoir de l’impact et ne pas mettre de l’énergie au mauvais endroit ! Pensez à définir votre persona, ça se fait en quelques étapes seulement.


Quels sont les réseaux sociaux appropriés à votre entreprise ?

Connaître son client idéal, c’est savoir où il se trouve, quels réseaux sociaux il fréquente.

  • Linkedin : business

  • Instagram : vie quotidienne

  • Youtube : tutoriels, interviews, conseils

  • Tiktok : clientèle jeune, contenu de distraction

  • Facebook : clientèle plus “âgée”, échanges de ”tuyaux”, de conseils, format vidéo plébiscité

  • Pinterest : plutôt un moteur de recherche qu’un réseau social, mais intéressant pour de nombreux business notamment créatifs

Une fois que la base stratégique est bien établie, il faut passer à la production de contenu pour alimenter votre calendrier éditorial.



3- Noter sur un calendrier éditorial toutes les idées de contenu à aborder sur vos réseaux sociaux


Que ce soit sur un fichier Excel, Trello, un carnet de notes ou un calendrier Notion (inclus dans notre formation bâtir votre stratégie sur les réseaux sociaux sur-mesure) : listez toutes les idées qui pourraient intéresser votre client idéal.


Où trouver des idées pour vos publications ?

Lors de votre veille concurrentielle, à la lecture d’une newsletter, suite à une discussion avec un client, vous verrez que les idées sont nombreuses. Il ne faut donc pas les laisser s’échapper dans la case “mémoire tampon” inaccessible (ou accessible mais jamais au bon moment) de votre cerveau !

Et si vous manquez d’idées, utilisez des outils comme Google Trends, Keyword planner, Answer the public etc...


Astuce, dans votre planning éditorial : une couleur = une catégorie

Chez La vie en résô, pour notre propre calendrier et pour nos missions de community management, nous avons défini 4 principales catégories :

  • Educatif 🤓 : Expertise, connaissance, astuces, tutos, conseils, FAQ...

  • Storytelling 😊 : histoire, réflexions, backstages, valeurs, projets du moment...

  • Conversion 🤑 : avis, télécharger ebook, chiffres, avant/après, services...

  • Inspirant, engageant 😇 : citations, victoires, plaisanteries...

En plus de ces catégories ayant pour but de varier le type de contenus, vous devrez aussi ajouter :

  • vos thématiques définies en étape n°1

  • le média concerné et

  • le format (post, Reel, carrousel...)

  • le statut (idées, en cours, à valider, programmé, publié, etc. à voir plus bas)


Exemple de calendrier éditorial sur Notion

Il peut apparaître sur format “Agenda” mais aussi tableau façon Excel ou carte façon Trello.



4- Planifier ses publications sur chaque réseau social


Maintenant que tout est préparé, il ne vous reste plus qu’à “remplir les cases” !

Grâce aux codes couleurs, vous verrez ainsi plus facilement la diversité de vos publications et pourrez emboîter les posts à la façon d’un puzzle pour éviter d’avoir 3 témoignages ou 6 visuels identiques à la suite...



💡 Il est alors intéressant de “batcher” (travailler par “lot” de tâches) cette partie :

1- Remplissez toutes les dates de votre planning éditorial pour le mois/quinzaine/semaine à venir

2- Mettez les catégories/thématiques/réseau social correspondants

3- Rédigez le texte pour TOUTES les publications

4- Ensuite seulement réalisez tous les visuels de TOUTES les publications

5- Et enfin programmez TOUTES vos publications


Au fur et à mesure de ces étapes, vous allez passer d’un statut “idée” à un statut “en cours” par exemple ou “à valider” si vous travaillez en équipe et passez par une phase de validation du post, etc. A vous de voir ce qui est le plus judicieux dans votre organisation.


Voici un exemple de statuts sur un calendrier éditorial Notion :


 Capture écran des différents statuts pour le suivi de ses posts sur les réseaux sociaux

Astuce : “à recycler”♻️ est bien utile pour réutiliser vos contenus sous un autre format ou une autre plateforme !


5- Programmer ses publications sur chaque réseau social


Dans le dernier “batch” de l’étape de planification, il est possible de programmer ses publications.

Parce qu’avoir un calendrier éditorial sans outil de programmation, c’est un peu comme avoir une Porsche en centre ville : ça sert à rien !

Pour Facebook et Instagram l’outil gratuit et natif de Meta est parfait, même s’il ne permet pas encore de programmer des Reels... Pour Linkedin, l’outil de programmation Hootsuite est une bonne solution.



6- Analyser les statistiques des publications


Quelles publications ont le mieux fonctionné ?

Quel format ressort dans le top de vos posts ?

À quelle heure votre audience est-elle la plus active ?

Sur quel type de publication votre communauté est-elle la plus engagée ?

Prendre du recul sur la production pour s’assurer de fournir le meilleur message à votre clientèle idéale est indispensable. Vous pourrez réajuster votre communication pour être encore plus percutant... pour recommencer votre calendrier du mois prochain ! 😉


entrepreneur qui analyse les statistiques de ses publications sur ses réseaux sociaux pour ajuster sa strategie social media


Utilisez-vous déjà un calendrier éditorial ? Avez-vous des étapes sur lesquelles c’est plus compliqué de vous y tenir ?

📞 Discutons-en, nous sommes curieux de connaître vos habitudes d’organisation pour votre communication sur les réseaux sociaux !

13 vues0 commentaire